ACCUEIL
RECHERCHE

CONTACT
ZoneCarriere.ca

Québec

Frédéric Morneau

fmorneau@lesoleil.com
418 686-3348


Outaouais et Ottawa

Éric Brousseau

ebrousseau@ledroit.com
613 562-7743


Estrie et Montérégie

Sylvain Denault

sdenault@latribune.qc.ca
819 564-5474


Mauricies

Yves Neault

yves.neault@lenouvelliste.ca
819 693-5479


Sagnenay

Linda Cantin

lcantin@lequotidien.com
418 690-8815


À PROPOS
CONDITIONS D'UTILISATION
POLITIQUE DE CONFIDENTIALITÉ

Parue depuis 2019-10-19


Montérégie

MINISTÈRE DE LA SÉCURITÉ

DIRECTRICE, DIRECTEUR DU BUREAU DES ENQUÊTES INDÉPENDANTES (BEI)

Période d’inscription : du 11 octobre au 4 novembre 2019.

Concours numéro : 2019-413-56.

Région de Montréal : Longueuil.

 

La secrétaire générale associée responsable des emplois supérieurs au ministère du Conseil exécutif, en collaboration avec le ministère de la Sécurité publique, invite les personnes intéressées et possédant les qualités recherchées à soumettre leur candidature aux fins de constituer une liste de personnes déclarées aptes à être nommées au poste de directrice ou directeur du Bureau des enquêtes indépendantes (BEI).

 

Aux fins de réalisation de sa mission, le BEI est un corps de police spécialisé. Au sens de la Loi sur la police (chapitre P-13. 1), ses dirigeants et ses enquêteurs sont des agentes et agents de la paix et ont, conséquemment, les pouvoirs et les devoirs qui découlent de ce statut. À titre de directrice ou de directeur, la personne titulaire du poste dirige et coordonne les travaux du Bureau des enquêtes indépendantes. Ses principales responsabilités sont notamment d’agir à titre de directrice ou directeur d’un corps de police spécialisé, d’élaborer et d’orienter les stratégies d’action des équipes d’enquête du BEI, de planifier, de diriger et de coordonner les enquêtes et de s’assurer que celles-ci sont menées avec rigueur et impartialité, et ce, dans le respect des personnes, et d’en contrôler la qualité. Elle doit s’assurer d’acquérir et de maintenir la confiance de la population envers le BEI et son processus d’enquête, d’assurer la mise en œuvre de divers règlements relatifs à la mission du BEI, particulièrement celui qui concerne le déroulement des enquêtes indépendantes, de veiller à ce que les personnes impliquées dans les événements et leur famille soient bien informées et soutenues tout au long du processus d’enquête ou judiciaire, le cas échéant. Elle doit remettre au Directeur des poursuites criminelles et pénales et au Bureau du coroner des rapports objectifs, détaillés et complets et faire état de l’avancement des travaux afin de tenir informé le public. En plus d’assurer le suivi budgétaire efficace nécessaire à la reddition de comptes, elle doit planifier, diriger et organiser les ressources humaines, matérielles, financières et informatiques du BEI, présider les divers comités de gestion et s’assurer que les directives gouvernementales et internes sont suivies et superviser les ressources du BEI et procéder aux évaluations annuelles.

 

La personne titulaire du poste doit s’assurer que le BEI est en mesure de déployer rapidement les équipes d’enquêtrices et d’enquêteurs, à toute heure du jour ou de la nuit, tous les jours de l’année. Elle doit maintenir en place et, si nécessaire, améliorer le cadre de communication avecles victimes, leur famille, les corps policiers ainsi que les médias, conformément à ses obligations légales et règlementaires.

 

De plus, la directrice ou le directeur du BEI doit composer avec de nombreux intervenants et intervenantes, particulièrement les services policiers du Québec, les corps de police autochtones, les syndicats policiers, etc. La personne titulaire s’assure que toutes et tous connaissent et respectent la procédure mise en place lorsque survient un incident qui requiert les services du BEI. Des rencontres régulières sont tenues pour en informer les divers intervenants et intervenantes, ce qui permet l’évaluation et l’amélioration des processus d’enquête.

 

Conditions d'admission

La personne candidate doit être une ou un juge à la retraite ou encore une avocate ou un avocat admis au Barreau du Québec depuis au moins 15 ans et n’avoir jamais été agente ou agent de la paix, autrement qu’à titre de directeur, de directeur adjoint ou d’enquêteur du BEI. 

 

La personne titulaire de cet emploi doit aussi détenir la citoyenneté canadienne, être de bonnes mœurs et ne pas avoir été reconnue coupable, en quelque lieu que ce soit, d’un acte ou d’une omission que le Code criminel (Lois révisées du Canada [1985], chapitre C-46) décrit comme une infraction, ni d’une des infractions visées à l’article 183 de ce code, créées par l’une des lois qui y sont énumérées.

 

Critères de sélection

Le comité constitué à cet effet prendra en compte, dans son évaluation de l’aptitude des candidats, des critères de sélection qu’il établit sur la base des connaissances, notamment en droit criminel et pénal, de l’expérience, notamment en matière d’enquête, et des aptitudes requises pour la fonction de directeur du BEI.

 

Postulez dès maintenant!

 

Consultez l’appel de candidatures complet sur le site https:

https://emplois-superieurs.gouv.qc.ca/PostesOfferts

 

Ou pour obtenir les détails et la façon de soumettre votre candidature, écrivez-nous à :

rh.qualification@msp.gouv.qc.ca  

 

« Le BEI a été créé afin de lever tout soupçon sur l'indépendance et l'impartialité des enquêtes menées sur des événemetns impliquant un corps de police. »

 

 

 

 



EMPLOIS SIMILAIRES


CADRE, CLASSE 7

MINISTÈRE DES TRANSPORTS, DE LA MOBILITÉ
Montérégie

DIRECTEUR DE CARROSSERIE

AUTOMOBILES J. P. YERGEAU
Montérégie


SIMILAIRES AUTRES RÉGIONS


DIRECTION D'ÉTABLISSEMENT

COMMISSION SCOLAIRE DE LA JONQUIÈRE
Saguenay–Lac-Saint-Jean

DIRECTRICE, DIRECTEUR DES VENTES

GATINEAU KIA
Outaouais

DIRECTION ADJOINTE D'ÉCOLE

COMMISSION SCOLAIRE DE CHARLEVOIX
Capitale-Nationale

Cet emploi n'est pas pour vous ? Partagez le!